• A partir du 3 septembre, l’IRM est transféré sur le site de l’hôpital de Vendôme, 98 rue poterie

LA MAMMOGRAPHIE

Description

L’exploration radiologique du sein la plus courante est la mammographie. Celle-ci peut être associée à une échographie et à une ponction.
La mammographie est une technique radiographique adaptée à l’imagerie des seins. Elle utilise des rayons X, permettant de visualiser les glandes mammaires par transparence.

Indications

La mammographie est l’examen de référence pour le dépistage et le diagnostic des affections mammaires. Il permet de détecter un stade précoce un cancer du sein ou des lésions de petites tailles, le plus souvent trop petites pour être palpées. 

Cet examen diagnostic est utilisé dans le cadre du dépistage du cancer du sein pour toutes les femmes, sur invitation, entre 50 et 74 ans. Les centres de dépistage sont agrés et participent au programme de dépistage organisé par les départements. Pour tout renseignement sur le dépistage du cancer du sein : 

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/cancer-sein/depistage-gratuit-50-74-ans 

https://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Se-faire-depister/Depistage-du-cancer-du-sein/De-50-a-74-ans/Le-programme-de-depistage-les-reponses-a-vos-questions 

Il peut être prescrit en dépistage individuel, par votre gynécologue ou médecin traitant pour surveiller régulièrement des anomalies palpables ou non de la glande mammaire (opacités, micros calcifications), en cas d’alertes : 

  • une masse dure dans un sein, fixe ou mobile, le plus souvent non douloureuse, aux contours souvent irréguliers 
  • une inflammation du sein 
  • des ganglions gonflés et durs, non douloureux, au niveau de l’aisselle
  • écoulement anormal du mamelon 
  • une modification d’un mamelon 

 
La mammographie permet également de repérer des lésions avant une opération chirurgicale.

Déroulement de l'examen & Conseils

Le sein possède un faible contraste aux rayons X et les structures recherchées sont parfois de très petite taille.
Pour la qualité du contraste de l’image et une moindre irradiation, il est nécessaire de comprimer le sein. La compression peut être désagréable, elle est pratiquée par des professionnels qui vont chercher à améliorer au mieux le confort de la patiente tout en réalisant les meilleures images possibles.