• A partir du 3 septembre, l’IRM est transféré sur le site de l’hôpital de Vendôme, 98 rue poterie
irm-examen-radiologie-vendome

L'IRM

Description

L’imagerie par résonance magnétique (IRM) est une technique d’imagerie médicale permettant d’obtenir des vues en 2D ou en 3D de l’intérieur du corps de façon non invasive avec une résolution en contraste relativement élevée. Elle nécessite un champ magnétique puissant et stable produit par un aimant qui crée une magnétisation des tissus. 

L’IRM repose sur le principe de la résonance magnétique nucléaire (RMN) qui utilise les propriétés quantiques des noyaux atomiques pour la spectroscopie en analyse chimique (ce principe a valu à ses inventeurs, Paul Lauterbur et Peter Mansfield le Prix Nobel de physiologie ou médecine). Il s’agit d’un examen non irradiant.

L’IRM est une machine composée d’un tunnel (formé d’un aimant) où se trouvent à l’intérieur un lit d’examen et des antennes, qui seront adaptées selon la zone à explorer. Le lit glisse doucement dans le tunnel de l’appareil. Pendant l’examen la table peut effectuer différents déplacements.

Elle peut être couplée utilement à une injection intra-veineuse d’un produit de contraste (Gadolinium) pour sensibiliser la souffrance de certains tissus, apprécier la vascularisation de certaines lésions et étudier les vaisseaux artériels et/ou veineux.

Indications

L’IRM intervient lorsqu’une analyse précise est nécessaire et que certaines lésions sont invisibles sur les radiographies standard, l’échographie ou le scanner.

Déroulement de l'examen & Conseils

Du fait du champ magnétique très important de la machine, la présence d’objets métalliques dans le corps peut contre indiquer l’examen. Il est important d’indiquer si vous êtes enceinte, porteur d’un stimulateur cardiaque ou d’un autre système électronique implantable, porteur d’une prothèse articulaire (genou, hanche…), porteur d’un corps étranger métallique (implant…), travailleur dans les métiers exposant à la projection de débris métalliques (tourneur-fraiseur, mécanicien). 

L’examen est indolore mais peut parfois être un peu long et gênant à cause du bruit de l’appareil (des bouchons d’oreilles peuvent vous êtes fourni pour plus de confort). L’examen peut être angoissant.
Du fait de sa réalisation dans un espace confiné à l’intérieur de la machine, certains patients peuvent présenter des crises d’angoisse. Il est important de signaler si vous êtes sujets à de la claustrophobie ou de l’agoraphobie.